Création de matériel prothétique

Notre activité chirurgicale est dédiée à la paroi abdominale, compte tenu de notre expérience dans les matériaux prothétique (M. Soler, P. Verhaeghe and R. Stoppa Parietal reinforcement prostheses : Hernia (2000) 4 : 61-66), et de notre formation, (DEA de génie biomédical), nous avons créé des prothèses de renforcement pariétal pour le traitement des hernies inguinales et des hernies ventrales.La prothèse cible pour le traitement des hernies ventrales et de certaines éventrations ventrales.

Voir le film: surgimesh cible
Ainsi que l'article de Blog: "La hernie ombilicale, épigastrique…, le choix d'une technique minimale invasive".

Prothèse cible Dr Marc Soler

Prothèse "cible" pour la cure des hernies

ombilicales, épigastriques et des petites éventrations

 

Nous traitons les hernies ventrales, ombilicales ou épigastriques par la mise en place d’une prothèse de renforcement pariétal. La prothèse est mise en place dans la paroi abdominale de façon minimale invasive. L’incision est de petite taille, la cicatrice est esthétique. Afin de faciliter la mise en place du matériel prothétique, nous avons créé la prothèse cible. La prothèse est adaptée pour le traitement des petites hernies et de certaines petites éventrations ventrales, son diamètre est de 12 cm.

Sa mémoire de forme est améliorée par la disposition de trois cercles étroits et concentriques de matériel non tissé et non tricoté. La présence des cercles concentriques a également pour avantage de faciliter le centrage de la prothèse par rapport au défet pariétal. La prothèse est conçue pour pouvoir être redimensionnée à la demande en fonction des dimensions du défect pariétal. Outre la maniabilité qu’elle apporte, cette relative rigidité autorise une moindre fixation par rapport à un treillis classique plus souple.

 

Les patients ainsi opérés sont revus au 10 ème, au 30 ème jour post-opératoire, un an après l’intervention. Le patient est interrogé sur les signes fonctionnels, la qualité de vie. Un examen physique est réalisé. Les résultats préliminaires sont régulièrement publiés.

La prothèse MOPP pour la cure des hernies inguinales

Prothèse MOPP Dr Marc SOLERProthèse MOPP Marc Soler

 La prothèse MOPP dans ses deux tailles

Prothèse Dr Marc SOLER 2Prothèse Dr Marc SOLER

Pose prothèse Dr Marc SolerOpération Dr Marc Soler

Concernant le traitement de la plupart des hernies de l’aine notre préférence va à la chirurgie minimale invasive, permettant avec un orifice unique, d’étaler une grande prothèse, au cours d’une hospitalisation de quelques heures.
Voir l'article de Blog : "La hernie de l'aine inguinale ou crurale…" et le film surgimesh MOPP
Afin de faciliter l’introduction et l’étalement de la prothèse nous avons créé cette prothèse ovoïde asymétrique afin de bien l’adapter au large renforcement de la paroi. Le pourtour de la prothèse a été renforcé par un bourrelet lui conférant une mémoire de forme facilitant le déploiement de la prothèse. L’ourlet périphérique, permet le bon étalement de la prothèse. Deux tailles de prothèse ont été prévues pour s’adapter à l’importance du défect pariétal, mais surtout à la morphologie du patient. Après sa mise en place, la prothèse n’est pas susceptible de déplacement secondaire, elle n’est donc pas fixée.
Les patients ainsi opérés sont revus au 10ème, au 30 ème jour postopératoire, un an après l’intervention.