Georges Wantz, Franz Ugahary, Eva Fisher, René Stoppa

Docteur Marc Soler Geoarges Wantz Franz Ugahary Eva Fisher René Stoppa F1

(Photo 1)

Je milite depuis 2001 pour la chirurgie par voie pré péritonéale minimale invasive (petit orifice cutané, anesthésie adaptée…) des hernies de l'aine avec la mise en place d'une grande prothèse. (Voir mon post Chirurgie des hernies de l'aine, évolution des idées, apport de notre conception)

Cette voie est réputée efficace depuis les années 50, mais elle était réalisée de façon conventionnelle par une grande incision cutanée. Georges Wantz (Photo 1) l'ami de mon Maitre René Stoppa (Photo 2) avait souhaité réaliser ce type d'intervention pour traiter les hernies complexes en ambulatoire, mais de son aveu même, le but n'avait pas pu être atteint avec les techniques des années 80 et 90.

Franz Ugahary  René Stoppa

Franz Ugahary René stoppa Docteur Marc Soler F2

(Photo 2)

Franz Ugahary (Photo 3) eut donc le génie en 1995 de réunir les conditions propices à la réalisation du projet de Georges Wantz. (Photo 4) (Voir mon post sur la Technique de Ugahary) Il eut l'idée d'utiliser une petite incision très spécifiquement positionnée dans la partie supérieure de la région inguinale.

R. Stoppa, M. Soler, F. Ugahary 

René Stoppa Marc Soler Franz Ugahary F3  

(Photo 3)

 

G. Wanz, F. Ugahary, E. Fischer, R. Stoppa

 

Georges Wanz Franz Ugahary Eva Fisher René Stoppa Docteur Marc Soler F4

(Photo 4)

D'inventer un nouvel usage à un matériel chirurgical simple et classique (des écarteurs très étroits et de différentes longueurs pouvant être maniés à travers la très courte incision (Photo 5). De pouvoir ainsi dérouler au sein même de la paroi abdominale une grande prothèse selon les principes unanimement reconnus et largement diffusés par L Nyhus, (Photo 6) dans les années 50, puis repris par René Stoppa, et secondairement par G. Wantz.

Franz Ugahary & Lloyd Nyhus

Franz Ugahary Lloyd Nyhus Docteur Marc Soler F7

L’utilisation des longs écarteurs utilisés par F. Ugahary permettent de disséquer à travers la courte incision cutanée

Ecarteurs Docteur Marc Soler F5

(Photo 5)                                                                                      

Ecarteurs incision Docteur Marc Soler F6

(Photo 6)

Cette technique répondait enfin au cahier des charges établi par G. Wantz : traiter tout type de hernie de l'aine, même complexes, sous anesthésie locale si besoin, et en ambulatoire.

Cette nouvelle façon d'opérer ne s'est répandue que très modestement en raison de ses caractéristiques techniques nouvelles pour de nombreux confrères non formés à cette abord chirurgical.

Incité par René Stoppa (Photo 7), je l'ai introduite en France en 2001 et largement utilisée (plus de mille patients opérés par cette technique) avec de bons résultats publiés dès 2004 par l'académie Nationale de Chirurgie (Voir mon billet Présentation de la technique de Ugahary devant l'académie Nationale de Chirurgie).

René Stoppa réalisant une intervention de F. Ugahary aidé par F. Ugahary

René Stoppa Franz Ugahary Docteur Marc Soler F8

(Photo 7)

En 2005 une technique très proche a été développée en France et en Belgique notamment : la technique TIPP, les principes sont similaires à la technique de Ugahary, mais elle semblait plus facile à être enseignée.

J'ai finalement associé les avantages de ces deux techniques pour développer en 2011 la technique MOPP. (Voir mon post La technique Minimale Ouverte Pre Péritoneale (MOPP)) Mais je reste fidèle à la technique de Ugahary pour certaines interventions plus complexes pour lesquelles elle me parait la meilleure (cure de hernie de l'aine récidivée déjà opérée par la mise en place de matériel prothétique par une voie antérieure de type Lichtenstein ou Plug).

L'intérêt du principe de cette technique a donc été largement reconnu, et il m'est particulièrement agréable d'avoir pu en assurer une certaine diffusion en France, (et à l'étranger) et après l'avoir présenté devant notre Académie Nationale de Chirurgie en 2004, de pouvoir la publier dans l'encyclopédie médico-chirurgicale en 2016, aux côtés des techniques de base de cure des hernies de l'aine.

[1] M.Soler La technique de Ugahary: Cure minimale invasive des hernies de l’aine par grande prothèse pré-péritonéale par voie inguinale latérale, 2017 In Traitement chirurgical des hernies de l’aine par voie inguinale Beck M, Gillion JF, Soler M, Pélissier É, Palot J P,Ngo P, 2016 EMC (Elsevier Masson SAS, Paris), Techniques chirurgicales - Appareil digestif, 40-110, (à paraître)

[2] Post 7 Chirurgie des hernies de l'aine, évolution des idées, apport de notre conception

[3] Post 11 Technique de Ugahary

[4] Post 10 Présentation de la technique de Ugahary devant l'académie Nationale de Chirurgie

[5] Post 12 La technique Minimale Ouverte Pre Péritoneale (MOPP)